Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» VENDS LIVRES CRPE
Mar 16 Juil - 2:05 par chrisritz

» Connaissez-vous TICE-INSTITS?
Jeu 1 Mar - 21:36 par bonvallet

» Ou êtes vous???
Jeu 23 Fév - 19:03 par angelika

» petite question
Mar 15 Nov - 15:49 par louping10

» Alors ce concours ?
Sam 12 Nov - 17:49 par minidiane

» Compte rendu de la réunion du 19 octobre 2011
Sam 22 Oct - 13:32 par e-crpe.com

» программы для компьютра
Jeu 4 Aoû - 7:54 par Invité

» фото девушек короткими стрижками
Mer 3 Aoû - 16:55 par Invité

» Safe Otc Medicines While Breastfeeding
Mer 3 Aoû - 13:19 par Invité

Shopactif


Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland



Cours du 6 juillet : L'Antiquité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cours du 6 juillet : L'Antiquité

Message par Marie_ le Mer 7 Juil - 13:50

Bonjour à tous !

Je crée cet espace pour accompagner mes interventions en histoire : vous pouvez ainsi poser des questions auxquelles vous n'avez tout d'abord pas pensé, revenir sur quelque chose que vous n'avez pas saisi etc. De mon côté, je tâcherai de vous répondre et de vous apporter des précisions.

Quant au cours d'hier, voilà quelques précisions :

1. La monnaie gauloise : j'ai regardé sur Wikipédia (qui peut vous être d'une grande aide, la majorité des articles pour l'Histoire sont bien faits ; http://fr.wikipedia.org/wiki/Monnaie_gauloise), et je cite : "Les monnaies gauloises sont encore assez méconnues. Elles sont aussi relativement rares, car elles n'ont pas souvent fait l'objet d'une fabrication en très grand nombre, et leur identification est souvent difficile". "Les monnaies des divers peuples ont des styles très différents, des « plus rustiques » aux plus élaborés mais qui se rattachent bien au style de l'art celte. Elles représentent souvent des animaux, des humains stylisés, des formes géométriques". Cependant, il suffit de visualiser quelques photographies pour remarquer une influence manifeste grecque dans la frappe des pièces. En voici un lien : http://users.skynet.be/celtesetmonnaies/images/web%20monnaies%20celtiques%20diverses%20animaux%20.jpg

2. Les druides et l'écriture : les druides détiennent bien ce pouvoir de l'écriture, cependant s'il n'existe effectivement que très peu de traces écrites du celte païen, c'est parce que les druides écrivent surtout le grec. L'initiation des druides, qui dure plus de vingt ans, consiste surtout à apprendre quantité considérable de vers par cœur, sous prétexte que la religion ne permettait pas de confier à l’écriture la matière de leur enseignement. Ils savaient écrire le grec, mais ils ne s’en servaient que pour les comptes publics et privés. Semble-t-il qu’ils avaient deux raisons d’agir de la sorte. Premièrement, ils ne voulaient pas que leur doctrine soit divulguée. Deuxièmement, ils ne voulaient pas que leurs élèves, se fiant à l’écriture, négligent leur mémoire (cf : Le Phèdre de Platon : l'écriture est un mal parce qu'elle dispense les hommes de pratiquer leur mémoire). Selon les croyances celtiques, les âmes ne périssent pas, mais elles passent, après la mort, d’un corps dans un autre. On comprend donc que les druides ont emporté, avec leur disparition, toutes leurs connaissances, tout leur savoir. Voilà toute l’importance de l’écriture, elle reste alors que la mémoire s’efface avec la personne. N.B : l'Histoire, comme discipline, n'a pu se constituer seulement grâce à des traces écrites : pas d'écriture, pas d'Histoire.

3. Les invasions barbares : au Ve siècle, les peuples germaniques envahissent l'Empire d'Occident et forment des royaumes (royaumes des Anglos-saxons, royaume des Francs, royaume des Burgondes, royaume des Ostrogoths, royaume des Wisigoths, royaume des Suèves et royaume des Vandales). Le royaume des Francs qui s'étend peu à peu sur l'ensemble de la Gaule est le plus durable d'entre eux. Cependant, à cause des guerres et de l'insécurité, le commerce décline partout en Europe, les villes se vident et les monuments romains tombent en ruine. Les écoles se raréfient, on sait de moins en moins lire et écrire. Au moment des invasions, seules les villes d'Occident sont catholiques : les paysans sont encore en majorité païen et les Germains sont soit païens soit hérétiques (arianistes pour la plupart). Mais à la suite du roi franc Clovis (je confirme : il y a bien controverse quant à la date du baptême de Clovis, 496 ou 506), les rois germaniques se convertissent. Dans les campagnes, les populations sont peu à peu christianisées par des missionnaires.

Voilà, voilà, à vous de réagir !

Marie_

Messages : 9
Points : 20
Date d'inscription : 07/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cours du 6 juillet : L'Antiquité

Message par rachel23 le Mer 7 Juil - 20:24

Merci pour ces compléments.

rachel23

Messages : 12
Points : 14
Date d'inscription : 15/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cours du 6 juillet : L'Antiquité

Message par Camboya le Jeu 8 Juil - 11:09

Waouh! merci pour toutes ses précisions, c'est toujours super d'en savoir plus^^
J'ai cherché aussi pour l'acculturation (car ca me turlupine vu qu'à la fac on nous serinait pas mal avec ca) et j'ai trouvé ceci:

Acculturation:

Processus par lequel deux cultures qui se trouvent en contact modifient leur structure.Ex: l'adjectif Gallo-romain traduit ces échanges.

Assimilation:

Absorption totale de l'individu, y compris au niveau culturel.

Intégration:

L'individu s'intègre dans la société et les cadres romains, respecte ses lois mais peut conserver sa culture d'origine ou sa religion

Pour le cas des gaulois je pense que ca se situe entre acculturation et intégration.

Voilà à ce soir^^

Camboya

Messages : 35
Points : 39
Date d'inscription : 15/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cours du 6 juillet : L'Antiquité

Message par Marie_ le Jeu 8 Juil - 15:42

Bonjour !
Oui, je pense effectivement que le phénomène de romanisation de la Gaule se situe entre l'acculturation et l'intégration. En effet, vu la définition que vous donnez, l'acculturation sous-tend un échange entre deux cultures. Il y a certes eu échange mais cet échange ne s'est pas diffusé jusqu'à Rome, ou du moins dans une très faible mesure ; au contraire, la Gaule a bien été intégrée à l'Empire romain... Nous pourrions presque dire que la romanisation est une acculturation à sens unique. Enfin, à éviter quand même

M. Chermak vous a probablement déjà communiqué que mon état de santé ne me permettait pas malheureusement d'intervenir aujourd'hui. Je suis sincèrement confuse mais vous promet un beau cours mardi pour me rattraper !

Excellente journée à tous,

Marie

Marie_

Messages : 9
Points : 20
Date d'inscription : 07/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cours du 6 juillet : L'Antiquité

Message par Ginie30 le Jeu 8 Juil - 21:27

Merci Marie pour ces précisions et rétablie toi bien

Ginie30

Messages : 238
Points : 257
Date d'inscription : 17/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cours du 6 juillet : L'Antiquité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum